Nouveau plan d’action

Avant l’élection de 2015, nous avons sollicité l’appui des chefs des quatre partis fédéraux et nous avons reçu trois réponses positives. Quand les Libéraux ont pris le pouvoir, ils ont donné à un ministre le mandat de résoudre le problème ( le Ministre des Anciens combattants). Cependant, ça n’a pas bougé, rien n’a été fait.

Comme il est facile d’obtenir des promesses dans le cours d’une campagne électorale mais beaucoup plus difficile d’en voir ensuite la réalisation, nous avons décidé de ne pas écrire aux chefs de  parti lors de la récente élection.

Comme nous l’avons mentionné dans la page Nouvelles, le gouvernement étant maintenant en situation  minoritaire, nous croyons que cela créera des conditions favorables à une nouvelle approche et nous en tirerons profit. Surveillez bien cette page pour nos prochaines mises à jour.

 

Faites connaître votre histoire !

Si votre conjoint(e) risque d’être affecté(e) par la législation,
il faut que votre député sache votre inquiétude, à tous les deux. 
OU 
Si vous êtes un(e) conjoint(e) survivant(e) déjà privé(e) d’une pension, 
votre député doit en connaître les effets néfastes dans votre vie.

Nous allons continuer de faire pression sur le gouvernement  mais votre histoire, dans vos propres mots, c’est une voix plus puissante. Écrivez une lettre personnelle à votre député et demandez-lui pourquoi cette législation désuète devrait assombrir votre vie.   

Dans une lettre qu’il nous a adressée, comme chef du parti libéral, Justin Trudeau disait : « Une retraite sécuritaire et confortable est essentielle pour le succès de la classe moyenne, et les libéraux croient que le gouvernement fédéral doit faire davantage pour remplir cette promesse. »

Demandez à votre député d’exiger que  le Premier Ministre respecte sa promesse.

Vous vous posez peut-être des questions pour votre lettre

Est-ce que ça change quelque chose si mon député n’est pas un libéral?

Non. En fait, ce serait une très bonne chose que votre lettre amène un parti de l’opposition  à  pousser sur ce changement. Les partis de l’opposition peuvent faire davantage pression sur le gouvernement que tout autre groupe, et probablement avoir plus d’influence maintenant que le gouvernement est minoritaire. Mais il faut d’abord que votre député vous entende.

Je suis déjà privé(e) d’une pension. En quoi ça peut m‘aider?

Cette injustice est une cause qui nous tient à coeur. Pendant  que le gouver-nement se traînait les pieds, beaucoup d’autres conjoint(e)s survivant(e)s comme vous se sont trouvé(e)s dépourvu(e)s. Nous voulons que le gouver-nement vous accorde une pension mais votre député ne sera convaincu que si vous lui décrivez les graves effet survenus dans votre vie.  

Y a-t-il une lettre type?

Nous ne croyons pas que des lettres types ont beaucoup d’effet. Pour un député, la même lettre venant de cent personnes, c’est comme  une seule lettre et elle a très peu d’influence. Par contre, si un député reçoit quelques lettres personnelles, les mots ont plus de signification et ça augmente vraiment les chances de provoquer une action.

Ne vous dites pas : « Je n’ai pas besoin de m’en occuper, d’autres vont le faire », Avec cette attitude, la coalition ne peut pas réussir.

Rappelez-vous : Vous  avez beaucoup de choses en jeu.

Est-ce que je peux avoir de l’aide pour composer ma lettre?

Oui. Nous sommes heureux de vous fournir un guide d’instructions que vous pouvez trouver ici.

Et les médias?

Vous devriez envoyer une copie de votre lettre à votre journal local. Si le sujet apparaît dans plusieurs journaux locaux, il devrait avoir plus de chances d’être repris par les journaux nationaux ainsi que par la radio et la télévision.

Il faut interpeller publiquement le gouvernement libéral et lui demander pourquoi, après avoir affirmé qu’il s’engageait à éliminer la pauvreté chez les aînés, il continue  de causer une telle pauvreté en privant des aînés d’une pension.

Est-ce qu’il faut un timbre pour poster une lettre aux députés?

Non. Quand vous écrivez à un député, il n’est pas nécessaire d’affranchir l’envoi. Nous suggérons d’écrire « Pas de timbre requis » dans le coin où l’on met habituellement un timbre.